Miss En Abyme

Miss en Abyme

    1. Miss en Abyme s’imagine une révolution menée par des bimbo’s : ses symboles idéologiques, son langage incendiaire et son échec dictatorial. Une foule de bimbos s’emparent du pouvoir et au fur et à mesure leurs chevelures blondes deviennent trempées du sang de leurs adversaires. Leurs slogans sont clairs : il s’agit d’une révolution universelle. Cependant, une fois intronisé, les bruits se mettent à courir sur le nouveau régime : incompétence, népotisme, abus de pouvoir lui sont reprochés. Il faudra alors reprimé la nouvelle révolution contrarévolutionnaire… Miss en Abyme met en place un cycle de violence et met en exergue la mécanique du pouvoir par le biais du symbole par excellence de l’égoïsme apolitique, la bimbo.

Durée : 50 minutes

miss en abyme © Laurent Valdes

DISTRIBUTION

  • Chorégraphie et texte : Rudi van der Merwe
  • Créé en collaboration avec : Madeleine Piguet-Raykov et Jòzsef Trefeli
  • Interprétation : Madeleine Piguet-Raykov, Jòzsef Trefeli et Rudi van der Merwe
  • Lumières et vidéo : Laurent Valdès
  • Assistante vidéo et maquillage : Floreanne Schneuwly
  • Composition originale : Christian Garcia
  • Musiques supplémentaires : Throbbing Gristle, J. S. Bach (Glenn Gould), the Red Army Choir

SOUTIENS

  • l’État de Genève
  • la Ville de Genève
  • la Loterie Romande
  • Ernst Göhner Stiftung
  • la Commune de Carouge
  • le Fonds Intermittents

PERFORMANCES

  • les 19, 20 mars 2011, les printemps de Sévelin, théâtre Sévelin 36, Lausanne
  • les 9-12 septembre 2011, la Bâtie – festival de Genève, Genève
  • les 14, 16 juin 2012, tanz ist festival, Dornbirn
  • le 30 novembre 2013, Pink Cross, Bern